Fix le démarrage du serveur RabbitMQ avec les logs système en RAM sur Debian

Installer le serveur RabbitMQ est super simple sur Debian grace au paquet .deb fournis par RabbiMQ. Mais au moment du redémarrage du serveur (l'OS pas le serveur RabbitMQ), il peut y avoir quelques suprises au moment du démarrage de RabbitMQ qui bloque la suite.

Sur mon serveur de développement, j'ai mis le dossier /var/log dans un montage tmpfs, car j'ai plein de RAM qui ne me sert à rien, je veux également économiser mon SSD et les logs système sur une machine que j'allume à la demande 20h par semaine, je n'y accorde pas grande importance.

Le problème de cette configuration, c'est que RabbitMQ ne démarre pas et bloque mon serveur. Après quelques investigations, il se trouve qu'au démarrage, il veut écrire dans les logs (logique). Sauf que le dossier /var/log/rabbitmq n'existe pas, étant donné que je perds mon dossier /var/log à chaque fois que j'éteins ma machine.

Il faut donc éditer le fichier /etc/init.d/rabbitmq-server puis ajouter la création du dossier juste après la déclaration des variables:

 
if [ ! -d ${INIT_LOG_DIR} ] ; then
        mkdir -p ${INIT_LOG_DIR}
        chown -R ${USER}:${USER} ${INIT_LOG_DIR}
        chmod 755 ${INIT_LOG_DIR}
fi
 

Il ne reste plus qu'à jouer avec RabbitMQ.

Il n'y aucun commentaire